0 1
Read Time:2 Minute, 13 Second

Le discours à caractère haineux et negrophobe du président Tunisien a généré un climat dangereux et violent pour les Africains qui résident dans son pays.


Negrophobie (SN) | Il y a déjà plus d’une semaine que le discours du président de la Tunisie, Kais Saied, a été prononcé. Son discours a été définit comme “haineux et raciste” par plusieurs ONG.

Depuis, les Africains résidant en Tunisie ont été victimes de violences inimaginables telles que la torture, les viols et bien plus encore.

Ce discours raciste et le comportement des Tunisiens nous dévoilent une Tunisie negrophobe qui, depuis très longtemps, traite ses résidents subsahariens de manières ignobles, comme reporté par África News.

NEGROPHOBIE : Répulsion envers les Noirs. Dérivé du préfixe négro- et le suffixe -phobie.

En Tunisie, les Africains Noirs sont toujours considérés comme des esclaves. Comme reporté par L’AFP, dans la ville de Djerba, les esclaves et leurs descendants sont enterrés dans le cimetière des esclaves, un cimetière différent de celui destiné aux hommes libres qui ont la peau claire. En plus de cela, outre les regards venimeux causés par leur couleur de peau, les noirs se voient imposés le mot “affranchis” sur leur documents officiels.

D’après son discours, Kais Saied viserait les ” noirs en situation irrégulière “. Cependant, plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux nous montrent que, même les noirs en situation régulière sont maltraités, victimes de violence et pire encore.

Un côté positif a emané de cette situation, ce discours raciste a suscité une vague de lives sur le réseau social TikTok, dans lesquels les influenceurs et autres, dénoncent une Tunisie negrophobe. À plusieurs reprises, des personnes présentes sur le panel ont dénoncées les actes subis par des membres de leurs familles encore présentes sur le territoire Tunisien. Les témoignages s’alignent avec les les vidéos déjà publiées sur internet.

” NOUS NE PERMETTRONS PAS QUE LA COMPOSITION DÉMOGRAPHIQUE CHANGE ”

Kais Saied, President de la Tunisie

Ce qui a été remarqué durant ces lives est que, la majorité des Tunisiens sont dans un déni extraordinaire quant à la negrophobie présente dans leur pays.

Bien q’une loi ai été votée le 9 Octobre par le parlement Tunisien criminalisant les propos racistes, l’incitation à la haine et les discriminations, la Tunisie reste un pays où les personnes à la peau noire subissent une haine, un raciste et des descriminations quotidiennes.

Avec l’arrivée du ramadan, les activistes Africains Noirs ont appelés au boycott des infrastructures maghrébines et encouragent leurs communauté à favoriser les commerces de la communauté Africaine Noire.

Vous souhaitez nous envoyer vos vidéos ou photos ou même des scoops ? Contactez-nous par email contact@stessnews.online

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

    About Post Author

    What Do You Think?

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.