Colombie – Un Vétérinaire Colombien Opére Des Chiots Pour Les Transformer En Mules

Un vétérinaire est accusé d’avoir inséré de l’héroïne liquide dans des chiots pour en faire des paseurs de drogue destinés à un réseau de trafiquants colombiens.

0 0
Read Time:1 Minute, 51 Second

Colombie 🇨🇴 – Un vétérinaire est accusé d’avoir inséré de l’héroïne liquide dans des chiots pour en faire des paseurs de drogue destinés à un réseau de trafiquants colombiens.

Le ressortissant colombien Andres Lopez Elorez a comparu devant un tribunal fédéral Américain à Brooklyn Mardi 1er Mai, après avoir été extradé d’Espagne, où il a été arrêté en 2015.

Lopez Elorez, 38 ans, qui porte également le nom de famille Lopez Elorza, a fui en 2005 lorsque les autorités ont arrêté environ deux douzaines de trafiquants présumés en Colombie. Son arrestation faisait partie d’une enquête de 12 ans de la Drug Enforcement Administration (DEA). S’il est reconnu coupable d’accusations de complot, il risque de passer au moins 10 ans et potentiellement la vie derrière les barreaux.

Les autorités presument qu’entre septembre 2004 et janvier 2005, Elorez a été membre d’un réseau de trafic d’héroïne colombien aux États-Unis, utilisant diverses méthodes, y compris des passeurs humains et des chiens.

On croit que les chiens ont été envoyés sur des vols commerciaux à destination de New York, où les drogues ont ensuite été sorties de leurs corps. Les enquêteurs croient que les chiots seraient morts dans le processus, mais le nombre de chiots impliqué reste inconnu.

Comme indiqué dans l’acte d’accusation, Elorez n’est pas seulement un trafiquant de drogue, il a également trahi sa promesse de vétérinaire en utilisant ses compétences chirurgicales dans un programme cruel pour insérer de l’héroïne dans l’abdomen des chiots“, a déclaré l’avocat américain Richard Donoghue. “Les chiens sont le meilleur ami de l’homme et, comme le défendeur est sur le point d’apprendre, nous sommes le pire ennemi des trafiquants de drogue.

Dix chiots ont été trouvés lors d’un raid en 2005 dans une ferme en Colombie, ont indiqué des responsables de la DEA. Cinq ont fini par s’enfuir, trois sont morts d’une infection et deux ont été adoptés, dont un qui est devenu un chien renifleur de drogue pour la police colombienne, ont indiqué des responsables.

Au fil du temps, la soif de profits inextinguible des organisations de drogue les pousse à commettre des crimes impensables comme l’utilisation de chiots innocents pour dissimuler leurs drogues“, a déclaré le chef de la division de New York de la DEA, James Hunt.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

What Do You Think?

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: